Le processus de rachat de la division Devices & Services de Nokia par Microsoft vient de franchir une nouvelle étape via la validation des autorités américaines pour cette opération. Les deux firmes vont désormais retenir leurs souffles puisque c’est l’Europe qui donnera le feu vert final pour le rachat.
 
 

Balmer et Elop avec des Lumia 920

 
 
C’est quasiment fait ! Les autorités de régulation des marchés américains ont déjà validé le rachat des smartphones de Nokia par Microsoft. Pour un montant de 7,2 milliards de dollars, le deal a bien été acté aux États-Unis, après la validation des actionnaires de la firme finlandaise, il ne manque désormais plus que l’Europe qui va rendre son verdict afin de donner la validation finale pour le rachat.
 
 
« Nous attendons avec impatience le jour où nos partenaires de Nokia deviendront des membres de la famille Microsoft, et nous sommes heureux que le ministère de la Justice ait autorisé l’opération sans condition », explique un porte-parole de Microsoft dans une déclaration à The Verge.
 
 

Stephen Elop CEO de Nokia

 
 
Pour le cas de l’Europe, si Microsoft attend évidemment l’accord de ces autorités, celles-ci devraient acter le rachat tout comme nos voisins outre-Atlantique, avec en prime une validation sans condition ! Comme annoncé, la fin du processus de rachat devrait intervenir début 2014, moment à partir duquel, Microsoft pourra proposer ses propres Windows Phone Lumia.
 
 
Un brouillard reste encore persistant et concerne les marques utilisées par Microsoft pour commercialiser les mobiles issus du rachat. Si pour le moment, nous savons uniquement que la firme ne souhaite pas utiliser l’appellation « Windows Phone Nokia Lumia », les premières rumeurs font état de la réutilisation de la marque Lumia, quant à Nokia, celle-ci devrait être éclipsée par celle de Microsoft.
 
 
Tous les regards sont donc braqués sur l’Europe qui va livrer son accord final pour le rachat de la division Devices & Services de Nokia, la page devrait être tournée début 2014, afin que les équipes de Nokia puissent enfin rejoindre celles de Microsoft.
 
 
Et vous, attendez-vous un Smartphone sous la marque de Microsoft ?