Cela faisait partie des nombreuses rumeurs qui couraient entre le partenariat liant Nokia et Microsoft, les choses sont désormais bien plus claires concernant l’avenir de Nokia puisque Microsoft vient d’annoncer le rachat de la firme finlandaise pour un montant de 5,44 milliards d’euros. Depuis l’annonce de leurs partenariats en 2011 et face au succès grandissant de la marque Lumia, la suite espérée de cette histoire par tous les fans aura bel et bien lieu, Microsoft va faire l’acquisition de Nokia.

 
 

Balmer et Elop avec des Lumia 920

 
 
Bien que ce rachat historique pour les deux sociétés ne soit pas encore véritablement effectif, puisque celui-ci ne sera réellement bouclé qu’à la fin du premier trimestre 2014, Microsoft et Nokia ont tout de même officialisé cette « union », la firme de Redmond va donc s’offrir la division « Devices & Services » du constructeur finlandais pour 3,79 milliards d’euros et 1,65 milliard supplémentaires pour acquérir l’ensemble des brevets détenus par Nokia. De cette manière ce sont près de 32 000 employés à travers le monde qui seront transférés dans les équipes de Microsoft, avec un seul but, faire de Windows Phone un univers de référence en matière de téléphonie mobile.
 
 
Si ce rachat est une excellente nouvelle, attendue par un grand nombre de fans, celui-ci laisse néanmoins quelques questions auxquelles nous allons donner quelques éléments de réponses :
 
 
Que va devenir Nokia ?

 
 
Le constructeur va en céder sa division « Devices & Services » à Microsoft pour se concentrer sur ses activités liées au réseau télécom et à la plateforme Here. Son actuel président et CEO vient d’ailleurs de laisser sa place intégrer Microsoft, parallèlement la firme finlandaise avait annoncé l’arrivée de Here Auto, une plateforme complémentaire à celle que nous connaissons sur nos mobiles et permettant aux constructeurs automobiles de bénéficier d’outils pour proposer une expérience de navigation embarquée de haute qualité.
 
 
En marge du rachat de la division « Devices & Services » de Nokia, Microsoft a également signé un accord de licence stratégique, permettant à la firme de Redmond d’accéder à la plateforme Here.
 
 
Un rachat historique et stratégique pour Microsoft ?

 
 
Oui, le rachat de Nokia par Microsoft est une formidable opportunité pour les deux camps d’accélérer sensiblement la croissance de Windows Phone. La firme de Redmond avait déjà mis un pied à l’étrier en lançant sa propre gamme de tablette Surface, si le succès sur le plan médiatique fut bien réel, cela ne se sera malheureusement pas le cas sur le plan commercial. Du côté de Nokia et sa gamme Lumia, les choses furent un peu différentes puisque les Lumia n’ont jamais cessé de s’affirmer sur les marchés, faisant gonfler les parts de marché de Windows Phone. L’expérience unique proposée par Nokia en matière de Windows Phone en est même venue à éclipser la marque Windows Phone au profit de celle de Lumia.
 
 

Nokia Lumia 1020

 
 
Avec plus de 10% de parts de marché dans 9 pays, Windows Phone et les Lumia ont bénéficié d’une véritable poussée en 2013 permettant aux deux acteurs d’envisager un avenir plus serein, ce rachat prend donc une dimension plus stratégique de la part de Microsoft avec un objectif clairement affirmé, faire de Windows Phone un poids lourd sur les marchés.
 
 

Steve Ballmer

 
 
Pour cela, alors que nous pensions qu’une gamme Surface Phone allait émerger chez Microsoft, les Windows Phone produits et issus de l’union de Microsoft et Nokia seront nommés… Windows Phone, tout simplement ! La firme de Redmond va continuer d’unifier ses marques en mettant sur la touche les marques Nokia et Lumia, pour aboutir à un nouveau message, unifié et surtout plus clair :
 
 

Microsoft Windows Phone

 
 
Microsoft produira donc ses propres Windows Phone, contrôlant ainsi le software ET le hardware via l’acquisition de Nokia !
 
 
Pourquoi l’univers des mobiles est-il si important pour Microsoft ?

 
 
Si les objectifs de Microsoft sont d’accélérer la croissance de Windows Phone, produire une expérience de premier choix pour les utilisateurs, prévenir les éventuels rachats de Google ou Apple des brevets de Nokia et enfin faire face à la croissance du marché des smartphones, l’enjeu se cachant derrière ce rachat dépasse l’univers des mobiles.
 
 
Microsoft a tout simplement besoin de proposer sa propre expérience premium en matière de smartphone, tout comme avec Surface, les Microsoft Windows Phone, puisque ceux-ci se nommeront ainsi, permettrons à la firme de proposer des mobiles de premier choix en vue de sécuriser l’avenir de Windows Phone. Le fait que Microsoft deviennent constructeur de ses propres Windows Phone permettra également à la firme de :
 
 
– Poursuivre la croissance de Windows Phone
– Proposer des Windows Phone dits « de première classe »
– Aboutir à un marketing plus efficace
– Pousser l’innovation en contrôlant le hardware et le software
– Accroitre les opportunités des OEM en se basant sur le succès des Microsoft Windows Phone

 
 

Séléction d'application Windows 8 et Windows Phone

 
 
Si le fait d’acquérir Nokia pour favoriser les opportunités des OEM peut paraitre une bizarrerie, cela permettra surtout à Microsoft de proposer ses propres mobiles et ainsi permettre à la firme de proposer sa propre vision des Windows Phone, donnant au passage une visibilité autrement plus importante à Microsoft, comme il l’a fait avec sa gamme Surface. Ce succès devrait également permettre de booster la confiance des OEM en Windows Phone afin de continuer à inonder le marché.
 
 
Et si le marché des mobiles permettait d’impacter positivement celui des PC ?

 
 
Avec plus de 300 millions d’appareils vendus par an, Microsoft possède plus de 90% des parts de marché dans le secteur du PC, malheureusement ce secteur est de plus en plus bousculé par l’émergence des smartphones et des tablettes qui ne cessent grappiller des parts sur un domaine maitrisé par Microsoft. Pour faire face à cette nouvelle « menace » la firme a lancé en 2012 Windows 8 et Windows RT, deux OS ayant pour mission de venir s’intégrer dans le marché des tablettes et PC afin de faire évoluer Windows et le rendre plus mobile.
 
 
La mission des Windows Phone est donc d’autant plus importante puisque Microsoft espère, au travers du succès de ses smartphones, booster les ventes de ses tablettes, via des systèmes aux philosophies très proches. Par effet collatéral, le succès de Microsoft dans le monde des tablettes aidera le marché du PC puisque, nous vous le rappelons, Windows 8 est un OS conçu pour les PC et les tablettes.
 
 
Microsoft serait-il en train d’accélérer dans la création de son « super-écosystème », comprenant Windows, Windows Phone et Xbox ?

 
 

Conférence Build 2013

 
 
Via le rachat de Nokia, Microsoft mise sur la production de ses propres mobiles, un peu à la manière d’Apple, pour viser des objectifs plus globaux. Le succès des Microsoft Windows Phone permettra d’engendrer un cercle vertueux, ayant des effets positifs sur le marché des tablettes et PC également aux mains de la firme.
 
 
Si nous voyons que cette boucle est des plus positives pour Microsoft, nous pensons que la firme avait l’objectif de produire ses propres Windows Phone depuis de long mois, dans un premier temps les rumeurs laissaient entendre d’éventuels Surface Phone, le rachat de Nokia est donc une bien meilleure opportunité pour Microsoft qui acquière au passage un acteur de premier choix dans le monde de la téléphonie. La patience reste donc de mise puisque les effets de ce rachat mettront plusieurs mois avant d’être visible pour le consommateur.
 
 
Et vous, êtes-vous satisfait du rachat de Nokia par Microsoft ? Que pensez-vous de cette nouvelle acquisition de la firme de Redmond ?