Nous venons de l’apprendre, Steve Balme en personne a annoncé une première fourchette de prix pour Surface, la tablette développée et produite par Microsoft lui-même. Allons droit au but les tarifs promettent d’être très attractif, 300€ pour Surface avec Windows RT et 800€ pour Surface Pro. Poussant sa réflexion, le PDG de Microsoft évoque l’avenir de Microsoft et définit la firme comme une entreprise de produits et de services. Comment une entreprise dominant le marché du logiciel peut-elle se lancer dans l’arène pour devenir constructeur de ses propres produits et ainsi faire concurrence à ses propres partenaires ?
 
 

 
 

Un changement profond dans l’image de marque de Microsoft.
 
 

C’est de la que né, à mon sens, toute la démarche de la firme de Redmond. L’entreprise va effectuer cette année un important renouvellement de ses produits phares (Windows 8, Office 2013 et Windows Phone 8), ce renouvellement s’annonce comme le plus important de son histoire. Si celui-ci est bien mené, il devrait lui permettre de proposer des réponses pertinentes contre la concurrence. Autre point important qui force la société à évoluer est tout simplement l’évolution du marché des PC. Là où Microsoft domine les PC, Apple et Samsung dominent les Smartphones et les tablettes. Problème, les ventes des PC devraient être dépassées par les ventes des tablettes en 2013, pour pallier à ce problème Microsoft va commercialiser Surface, la première tablette-PC conçut par la firme.
 
 

 
 

Surface, la meilleure solution pour Microsoft pour faire évoluer le PC ?
 
 

Nous découvrons avec ce nouveau produit le nouveau visage de Microsoft, si je peux me permettre c’est maintenant un Microsoft « nouvelle génération » qui pointe le bout de son nez. Le produit est novateur, propose des nouvelles matières (corps en magnésium) et également des accessoires bien pensés comme le SmartCover munit d’un clavier tactile ou d’un clavier physique. La présentation de Surface fut un énorme électrochoc pour l’ensemble de la planète high-tech, mais je pense que cela était nécessaire. Windows 8 marque une évolution très nette dans la conception de ce que sera le PC de demain, à mon sens Surface est le produit qui représente le mieux ce que sera l’ère Post-PC comme certain l’appelle ;) . Plus qu’une évolution, le PC se transforme pour se libérer du clavier et de la souris, bien entendu ces accessoires restent nécessaires pour certaines tâches, mais pour d’autres l’iPad nous a montré que nous pouvons nous en passer. Malheureusement pour Apple, l’utilisateur ne souhaite pas faire de concession sur l’utilisation de son outil, le meilleur des deux mondes, voilà ce que Microsoft propose pour contrer l’iPad.
 
 

 
 

Microsoft peut-il proposer ses produits pour faire figure de porte-drapeau et montrer l’exemple pour ses partenaires OEM ?
 
 

Encore une fois je pense que OUI ! Pourquoi ? Simplement car nous ne sommes pas convaincus par les produits, proposés par ces dits partenaires lors de l’IFA 2012. ATIV Tab et consorts ont tous les airs de bons produits, mais rien n’a soulevé les foules comme l’a fait Surface lors de sa présentation. Cela me semble être un excellent indicateur pour Microsoft, qui devrait poursuivre ses efforts dans ce sens. Autre élément de réponse, nous voyons clairement qu’une certaine communauté réclame des produits full-Microsoft. À la manière d’Apple et Google, la communauté autour de Microsoft devient de plus en plus grande et surtout devient aussi déterminée que celle autour d’Apple pour ne citer qu’eux. D’où la nécessiter pour la firme de créer une gamme de produits comme l’a fait Google avec sa gamme Nexus. L’équation sera donc de proposer des produits irréprochables, pouvant faire référence sans toutefois froisser ses partenaires.
 
 


 
 

Surface pour les PC, Lumia pour les Smartphones ?
 
 

Le partenaire de Microsoft dans le téléphone qu’est Nokia, pourrait bien être en mesure de proposer les seuls produits pouvant représenter dignement les Windows Phones. Pourquoi ne pas sortir un Surface Phone ? À mon sens cela sera ne pourra se faire sans le rachat de Nokia par Microsoft, aujourd’hui démenti à plusieurs reprises par les deux firmes, ce rachat n’est pas à l’ordre du jour. Je pense qu’au contraire beaucoup de fans de Microsoft se tournent justement vers Nokia dans le monde des mobiles. Comme l’a fait Surface, le Nokia Lumia 920 a soulevé les foules lors de sa présentation et surtout, beaucoup d’experts le considérer comme la meilleure alternative à l’iPhone et au Galaxy S III. A de nombreuses fois comparé à l’iPhone (nous avons nous-mêmes confronté les deux mobiles), le Lumia est vu comme un produit innovant, avec notamment une évolution technique pour l’appareil photo, l’écran, la cartographie ou encore le chargement sans fil.
 
 

Le mot de la fin…
 
 

Malgré la grogne des partenaires de Microsoft, je pense que la firme doit poursuivre ses efforts avec Surface pour les PC et Nokia pour les mobiles. Loin d’arriver à un univers tripolaire avec Apple, Google et Microsoft, c’est ce dernier qui propose justement une des meilleures voies de développement pour le monde numérique. Proposant un véritable écosystème, beaucoup d’acteurs voient en Microsoft un moyen de se révolter contre Apple et Google, le virage sera cependant extrêmement délicat à négocier pour Microsoft, mais c’est justement avec le soutien d’une communauté très forte que la firme sera confortée dans ses choix. L’iPad et la Galaxy Tab ne pouvant remplacer des véritables PC, Windows 8 est pour le moment l’unique solution pour pouvoir bénéficier d’une tablette avec les mêmes usages qu’un vrai PC… Le multiécran sera donc un des points importants dans la nouvelle stratégie de la firme. Pour terminer, ma vision de la firme se joint à celle de Steve Balmer, proposer des produits ET des services, tel devrait être le Microsoft de demain.