Aujourd’hui guérir le cancer est l’un des plus grands défis en matière de santé, les équipes des laboratoires de recherche de Microsoft l’ont bien compris et elles travaillent sur des solutions très prometteuses.

Microsoft veut nous guérir du cancer - WindowsGeneration.fr

On entend de temps en temps parler des découvertes et inventions de Microsoft Research, une division très importante de la firme américaine qui emploie de nombreux experts plus brillants les uns que les autres et qui s’attèle aussi bien à innover pour faire avancer Microsoft, ses services et ses produits que pour apporter des solutions à des problèmes d’intérêt général. Sur ce deuxième point l’un des plus grands objectifs des équipes de recherche est de résoudre le problème du cancer, rien que ça. À cette fin de nombreux projets sont développés pour apporter une solution aussi efficace que possible dans un maximum de cas de figure. Certaines de ces approches pourraient aussi permettre de guérir d’autre maladies, de résoudre d’autres problèmes.

Microsoft veut nous guérir du cancer - WindowsGeneration.fr

De multiples projets pour une solution complète.

Il y a principalement quatre équipes qui travaillent sur le sujet, chacune avec une approche différente. L’une des équipes de recherche travaille avec le machine learning et le traitement du langage naturel pour permettre aux oncologues d’administrer des traitements plus efficaces et individualisés aux patients, en fournissant une façon intuitive de trier l’ensemble des données de recherche disponibles. La deuxième équipe combine le machine learning avec la vision informatique pour donner aux radiologues une compréhension plus détaillée de l’évolution des tumeurs. Le troisième groupe a mis au point de puissants algorithmes qui aident les scientifiques à comprendre comment les cancers se développent et quels traitements fonctionneront le mieux. Et la quatrième équipe travaille ardemment pour qu’un jour les scientifiques puissent être capables de reprogrammer les cellules pour combattre le cancer, mais aussi d’autres maladies.

« Nous essayons de changer la façon dont la recherche est faite en biologie sur une base quotidienne »

Jasmin Fisher, Biologiste au laboratoire de Microsoft à Cambridge, Royaume-Uni

Microsoft veut nous guérir du cancer - WindowsGeneration.fr

Des projets différents, mais deux approches basiques.

Les équipes de recherche de Microsoft ont de multiples projets, mais ils sont tous basés soit sur deux grandes approches. La première est basée sur l’idée que le cancer et les autres processus biologiques sont des systèmes de traitement d’informations. En utilisant cette approche, les outils qui sont utilisés pour faire des modèles et réfléchir dans un processus informatique, comme les langages de programmation, les compilateurs ou les vérificateurs de modèles et ils sont aussi utilisés pour faire des modèles et réfléchir dans un processus biologique. La seconde approche est quant à elle davantage basée sur les données, donc l’idée que les chercheurs peuvent appliquer des techniques telles que le machine learning pour traiter la pléthore de données biologiques disponibles et peuvent utiliser des outils d’analyse sophistiqués pour mieux comprendre et traiter le cancer. Les deux approches ayant donc la même base et leur succès dépend à la fois de l’expertise fournie par les biologistes et celle fournie des scientifiques informatiques.

« La collaboration entre les biologistes et les scientifiques informatiques est en en fait la clé pour que cela fonctionne. »

Jeannette Wing, vice-présidente en charge des laboratoires de recherche de Microsoft

À long terme cela a du sens pour Microsoft d’investir de façon à fournir des outils aux clients, peu importe la plateforme informatique qu’ils aient choisi, même si un jour cette plateforme est une cellule vivante.Microsoft veut nous guérir du cancer - WindowsGeneration.fr

Avec l’aide de chercheurs et experts de domaines qui peuvent paraître aussi différents que l’informatique et la biologie, Microsoft développe des outils puissants pour solutionner des problèmes tels que le cancer et s’ouvre donc encore davantage au monde de la médecine sans pour autant quitter son domaine de compétence, l’informatique.

Et vous chers lecteurs, que pensez-vous de ces efforts et investissements de la part de Microsoft ? Croyez-vous qu’un jour on sera débarrassé du cancer grâce à ce genre de solution ? Donnez-nous votre avis sur le sujet en commentaire !